Vidéos

LNT: faut s'informer!

Vous travaillez sans être syndiqué? Sachez que vous êtes protégé par la Loi sur les normes du travail (LNT). Votre salaire minimum, votre sécurité et votre santé physique et psychologique est garantie par cette loi, mais encore faut-il la connaitre. LNT, faut s’informer est un documentaire du journal étudiant du cégep de Sherbrooke, À Voie Autre, réalisé par Sachel Cardi-Bisonnette, finissant en Arts, lettres et communication et cégep de Sherbrooke et moustachu fier de l’être. En 7 minutes, familiarisez-vous avec l’essentiel de la LNT, ses protections et ses dispositions, grâce entre autres à l’aide de Maître Denis L. Blouin, avocat chez Monty Sylvestre Inc. ayant des dizaines d’années d’expérience dans le domaine du droit du travail. C’est un sujet technique, pointu, mais que ce documentaire vulgarise bien grâce au professionnalisme de Maître Blouin et à un sens de l’humour qui vous tiendra éveillé au moins 3 minutes!

Waldorf - Une pédagogie plus humaine

Documentaire vidéo réalisé par Rémi d'Anjou-Barrieau, Simon Ratté-Dignard, Alexy Tremblay

Les écoles alternatives offrent bien plus que l’éducation traditionnelle et magistrale et semblent être des éducations parfois plus humaines. Un de ces enseignements s’appelle Waldorf, une méthode alternative axée sur les arts élaborée par l’Autrichien Rudolf Steiner. Pour en savoir plus, ce documentaire vidéo se retrouve sur les lieux afin d’obtenir l’avis d’experts ainsi qu’obtenir des images. L’école des Enfants-de-la-Terre sera ici prise en exemple pour présenter une pédagogie encore aujourd’hui quelque peu controversée. Les scènes qui présentent les classes offertes aux jeunes élèves ainsi que leurs infrastructures attrayantes vont vous transporter dans un univers scolaire respectueux du développement normal de l’enfant.

Sexe, violence et frais de transaction

Payer par Omnivox, ça coûte plus cher qu’il n’y paraît… Tous vos paiements par crédit, immanquables si vous tenez à vous acquitter de vos frais de scolarité, enrichissent autant Visa et MasterCard qu’ils appauvrissent le Cégep lui-même. Dans un documentaire riche en informations, profond en contenu et léger en traitement, le journal étudiant À Voie Autre du Cégep de Sherbrooke vous explique comment le Cégep perd entre 60 000 et 70 000 dollars par année en frais de crédit. Retenez vos orgasmes successifs devant la sensuelle magnificence de nos animations à budget faramineux : des graphiques épiques, des ralentis pertinents ainsi qu’un esprit journalistique typiquement étudiant que même ta mère aimerait. À Voie Autre vous explique en quoi perdre 60 000 à 70 000 dollars par année, c’est chiant.

 

Documentaire réalisé par Sachel Cardi-Bissonnette et Mélina Raymond. :)

Joséphine et le chemin du sommet

Joséphine & le chemin du sommet est un court-métrage de 5 minutes réalisé par Caroline Routhier, inspiré du roman Le rouge vif de la rhubarbe, de l'islandaise Audur Ava Olafsdottir.

Joséphine, incarnée par Stéphanie Routhier, et une jeune femme qui rêve de gravir une montagne surplombant sa ville. Le parcours féerique de la jeune femme dans son ascension est ponctué de bribes d'anecdotes sur sa vie, ses intérêts, et ses motivations.

Ce film s'inspire de la manière de raconter et s'appuie sur la signature visuelle du réalisateur américain Wes Anderson.

Caroline Routhier est étudiante en Arts, lettres et communication. Elle a réalisé ce film comme projet de fin d'études collégiales.

Documentaire sur la grève pour des stages rémunérés

Le jour de grève étudiante du 16 février, une centaine d’étudiants-es du Cégep de Sherbrooke se sont réuni-es en piquetage, tôt le matin, dans le but d’obtenir une levée de cours, pour pouvoir aller manifester à Québec.

Et pour cause, cette journée-là, des membres du gouvernement libéral, des représentants du patronat et des représentants des syndicats se rencontraient à Québec pour discuter de divers aspects de la condition étudiante, tout en négligeant d’y inclure ceux et celles directement concernés par le sujet, soit les étudiants-es.

Devant ce manque de considération de nos droits et de nos opinions, les membres du Comité unitaire pour le travail étudiant (CUTE) du Cégep de Sherbrooke ont œuvré pour que les étudiants-es du cégep puissent prendre part à la manifestation. C’est pourquoi ce matin-là, malgré le froid, on pouvait entendre sans arrêt, pendant une quarantaine de minutes, un bruit intense provenant du pavillon 5, lieu du piquetage. Par après, les manifestants ont marché autour du cégep, avant de fabriquer banderoles et pancartes pour la manifestation à Québec.  

L’un des points abordés lors de la réunion du gouvernement était l'enjeu de la rémunération des stages. Ce sujet touche particulièrement les étudiants-es, autant au cégep qu’à l’université. La marche à Québec visait  l'obtention de la rémunération de tous les stages, dans le but de reconnaître le travail des étudiants, et d’aider les étudiants-es qui peinent souvent à joindre les deux bouts.

Voici un documentaire d’Alec O’Reilly, étudiant en Arts, lettres et communication, au Cégep de Sherbrooke, qui décrit en détail les motivations qui ont poussé les étudiants-es à manifester lors de cette journée. 

COMING SOON! Le journal étudiant du cégep de Sherbrooke!