sylvain dodier

Critique - À la douleur que j’ai, j’y ai plongé

(Sherbrooke)- Qu’est-ce qu’on pouvait bien faire le mardi soir 21 mars? On devait aller voir le spectacle de danse À la douleur que j’ai, inspiré du poème Soir d’hiver d’Émile Nelligan, orchestré par la réputée chorégraphe Virginie Brunelle et présenté au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke.

 

Pages