Le Havre: quoi de neuf?

Auteur: 
Sachel Cardi-Bissonnette

Récemment, le 25 avril dernier, un comité de gestion du Havre a été créé pour assurer une réouverture saine et satisfaisante du local, toujours fermé en dehors des réunions du CIOSAL et de certains moments exceptionnels.

Le comité de gestion du Havre aura premièrement pour mandat de favoriser la réouverture de l’espace sécuritaire, et ce en négociant avec la direction du cégep de Sherbrooke, à qui revient le pouvoir de fermer ou d’ouvrir la salle.

Actuellement, le Havre ouvre 4 fois par semaine :

·       Chaque lundi de 11H30 à 13H30, pour un midi-discussion ouvert. Le local est alors accessible à la population étudiante;

·       Chaque mardi de 11H30 à 13H30, pour la réunion hebdomadaire du comité CIOSAL;

·       Chaque mercredi de 11H30 à 13H30, le local est alors libre.

·       Chaque jeudi de 11H30 à 13H30, pour la réunion hebdomadaire du comité de gestion du Havre.

Catherine Goulet, éducatrice spécialisée aux services adaptés, collabore actuellement avec le comité de gestion et assure une supervision provisoire lors de l’ouverture du local, afin d’éviter que la situation ne dégénère comme ce fut le cas à la session d’automne.

Selon Audrey Couture, secrétaire du comité de gestion, et également membre du comité CIOSAL, La direction du cégep de Sherbrooke a émis trois conditions à la réouverture totale de la safe zone, soit les suivantes :

1.    Créer un comité de gestion du Havre;

2.    Faire un plan de discipline;

3.    Faire suivre à tous les membres de l’exécutif du comité de gestion du Havre une formation sur les micro agressions et l’écoute active, des thèmes qui avaient enflammés les débats de la dernière session

Lors de sa dernière réunion du 25 avril, le comité de gestion a officiellement été créé et travaille sur la refonte du Code du Havre, le code de vie de l’espace sécuritaire. Notamment, le comité souhaite prévoir des actions clairs, précises et pratiques en cas de conflit.

Une démarche de résolution était bel et bien présente dans le code du havre de la dernière session, mais certains membres du CIOSAL estiment qu’elle a été inefficace.

« Notre objectif, c’est que le Havre, au début de la session d’automne 2018, suive les heures d’ouverture du cégep de Sherbrooke. » précise madame Couture, membre importante du CIOSAL depuis plus d’un an.

En négociation avec la direction depuis la fin de la session d’automne 2017, plusieurs membres du comité de gestion espèrent que leur nouveau comité restera durablement au cégep pour assurer un environnement sécuritaire et bénéfique dans le local éponyme.

 

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 + 8 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.