Entrevue - Une passion qui se poursuit

Auteur: 
Maude Charbonneau - Arts, lettres et communication

Entrevue avec Isabelle Charest

Une passion qui se poursuit

      Une flamme se rallume pour Isabelle Charest, la triple médaillée olympique en patinage de vitesse sur courte piste. C'est à son tour de représenter le poste de chef de mission de la délégation olympique canadienne aux prochains jeux d'hiver qui se dérouleront en Corée du Sud en Février 2018.

        Madame Charest avait agi comme adjointe au chef de mission Curt Harnett, lors des jeux 2016 à Rio. «Mon objectif en tant que chef de mission est principalement d'apporter aux athlètes une motivation. Ils ont besoin d'ancien athlètes qui ont déjà vécu l'expérience et qui seront présents en tant que mentors. », mentionne Charest. 

 Un parcours inspirant

      Cette athlète a participé aux jeux d'hiver de 1994, 1998 et 2002, obtenant une médaille d'argent et deux de bronze, chacune au relais 3000 mètres. En plus de cela, elle en a gagné trois d'or, deux d'argent et deux de bronze aux mondiaux. «Chaque expérience était différente.» L'une des plus grande patineuse de vitesse de l'histoire canadienne précise : «Les premiers jeux étaient exceptionnels, c'est l'aboutissement d'un rêve lorsque tu te retrouves aux olympiques.» Madame Charest nous partage aussi que lors des deuxièmes jeux, elle avait plus d'attentes et pour ceux de 2002, elle voulait en profiter au maximum. «C'est vraiment lorsque je me suis retrouvé avec mes proches, après avoir monté sur le podium, que j'ai réalisé mon accomplissement.», ajoute la sportive.

      La coordonnatrice aux communications à la Commission scolaire du Val-des-Cerfs affirme que les olympiques n'étaient pas son objectif lors de ses débuts. «Mon objectif était d'atteindre l'équipe nationale.» Elle s'est tout de même, par la suite, retrouvé aux jeux olympiques pour la première fois en 1994.

      Isabelle Charest a découvert cette passion pour le patinage de vitesse dès son tout jeune âge. «C'est en allant voir ma sœur à ses compétitions de patin de vitesse que j'ai eu la motivation d'essayer ce sport.» Cette mère de deux jeunes enfants affirme qu'elle aurait probablement autant persévéré dans un autre sport si ce n'était pas le patin vitesse. «J'aime bien les sports d'équipe.», précise-t-elle.

Un nouveau départ

      Après cette remarquable carrière sportive, Isabelle Charest nous partage qu'elle est honorée d'occuper ce poste à présent. «C'est une opportunité euphorisante, c'est une belle façon de me replonger dans cette expérience.»

      Cette personne n'apprécie pas seulement les sports, elle en est passionnée. Cette avec confiance que nous apercevons Isabelle Charest en tant que chef de mission à Pyeongchang pour les Jeux de 2018.

 

 

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
11 + 9 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.