Cas de désinformation : Stop Mensonge

Auteur: 
Mélina Raymond - Art, lettres et communication

De nos jours, les cas de désinformation et de fausses nouvelles envahissent le flot d’information. Ces fausses nouvelles atteignent, la plupart du temps, un plus grand public que les vraies nouvelles, car elles s’appuient sur le sensationnalisme et l’exagération pour s’assurer d’obtenir une certaine visibilité. De cette manière, elles peuvent engendrer un profit non-négligeable par le biais de la publicité. Ces nouvelles peuvent proclamer tout et n’importe quoi, par exemple, que l’Église garderait le secret de la vraie nature de Jésus, ou bien encore que les extraterrestres auraient bâti les pyramides de l’Égypte antique (Bock-Côté, 2017). Ainsi, une « bonne » fausse nouvelle se base sur la capacité de son auteur à manipuler les faits, de façon à susciter l’émotion pour en assurer le partage, ainsi que sur la désinformation.

Désinformation : « Technique de communication qui consiste à diffuser volontairement des renseignements erronés dans le but de tromper […] la population afin de justifier une décision ou une action ». La désinformation est à labase de la création d’une fausse nouvelle(Pilon, Paquette, 2014, p. 5). En effet, plusieurs sites internet dont le but est de tromper ses lecteurs l’emploie, tel que le site Stop Mensonge. Ce dernier est, selon le journal Métro, un site qui publie des conspirations et encourage la méfiance du public envers la science et les médias en général. Stop Mensonge est le repaire de l’ésotérisme, de publicités sensationnalistes ainsi que de longs articles étourdissantsd’un contenu hétéroclite. Les auteurs de ces articles tentent d’ailleurs de créer des liens entre des éléments divergents : « un accord a été conclu […] ce qui donnera lieu au développement et à l'utilisation par les chapeaux blancs de grands gisements d'or à Bougaineville, en Indonésie et ailleurs, selon les sources. Dans le cas de Bougaineville, cela signifie que le roi David Pei II et ses adversaires sont maintenant à bord. » (Fulford, 2018) De plus, cela fait appel à des croyances que certains individus pourraient posséder.

Le reste de l’article comporte de nombreuses prémisses se voulant solides, mais ces dernières, généralement des sophismes basés sur du vent, ne contribuent pas à doter l’article de crédibilité : « L'un des participants aux négociations était un proche parent de l'amiral Richard Byrd, célèbre pour son exploration de l'Antarctique, qui a souvent visité les bases Nazies de l'Antarctique et c'est donc la réalité. » (Fulford, 2018)

De plus, en naviguant sur le site, quelques onglets témoignent du fait que Stop Mensonge diffuse un contenu mensonger. Ainsi, dans l’onglet « Aider Stop Mensonge », il est possible de devenir l’un des auteurs du site, ou bien encore de les soutenir financièrement en leur transmettant de l’argent. Le fait que chaque individu puisse y ajouter des informations sans vérifications préalables renforce la non-crédibilité que le site internet soit fiable.

 

Depuis l’avènement des réseaux sociaux, il est plus aisé de désinformer la population, car les informations circulent bien plus rapidement. De véritables usines à fausses nouvelles diffusent des faussetés sans se préoccuper des effets quont ces dernières sur l’opinion publique. De plus, ces nouvelles fabriquées occupent l’espace les vraies nouvelles transmises par les médias d’information. Ceci va à l’encontre du droit du public à l’information, et amenuise la crédibilité de ceux qui ont pour mission de propager l’information d’intérêt public : les journalistes. Pour contrer cette vague de fausses nouvelles, certains journaux, dont Le Monde, ont mis sur pied une équipe, Les Décodeurs, dont la fonction est de s’assurer de la véracité des nouvelles suspectes qui circulent sur le web. Peut-être que ce genre d’initiative va permettre de débusquer les fausses nouvelles et de créer un barrage contre le flot de la désinformation dont la société est inondée. 

 

Capitaine Licence, notre héros à tous, nous rappelle que l'image utilisée provient du site: http://www.onlygfx.com/4-fake-news-stamp-vector-png-transparent-svg/ 

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
4 + 5 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.