Cégep en Spectacle - La finale locale

Auteur: 
Alexis Matte - Sciences de la Nature

Il y a maintenant 30 ans de cela, des représentants de tous les Cégeps de la province de Québec cherchaient une façon de promouvoir les arts de la scène ainsi que l’usage de langue française chez les jeunes. Cette stratégie devait vraiment faire découvrir aux étudiants participants les différents métiers reliés au monde du spectacle. C’est avec ces objectifs en tête que l’évènement Cégep en spectacle vit le jour. « C’est de la fébrilité, du bonheur et du stress mélangés en même temps, c’est vraiment toute une panoplie d’émotions », témoigne Florence Denis, étudiante en Arts, lettres et communication a ressenti en participant au Cégep en spectacle. Durant cet évènement, plusieurs étudiants s’affrontent dans des numéros de chant, de danse, d’humour, de musique, de théâtre, d’art oratoire ou encore d’art du cirque. Ils sont évalués par un jury qui se base sur trois critères : l’originalité, la présence sur scène et le talent. Dans cet article, nous raconterons le déroulement de la finale locale du Cégep de Sherbrooke de cette ancienne et prestigieuse compétition comme si vous y étiez présent. Attacher votre tuque, car certaines de ces performances étaient grandioses.

 

Nous sommes le 27 janvier 2018. En arrivant sur place, à 19h, les spectateurs étaient impatients d’entrer dans la salle Alfred-Desrochers. La salle était comble. Un peu plus tard, les juges se sont joints à l’auditoire, accompagnés par deux juges invités : Jean-François Gagnon, le trompettiste de Belle et Bum, ainsi que Luc Junior Belisle, le directeur musical du groupe les 2 Frères.

 

Durant cette soirée, 9 finalistes ont démontré leur talent sur scène. Le gagnant ou la gagnante aura le privilège de représenter le Cégep de Sherbrooke au final régional qui aura lieu le 17 mars 2018 au Cégep régional de Lanaudière à Joliette. Le spectacle a débuté vers 19h30 avec le numéro de Maya Petit, spécialisé dans les arts du cirque. Son numéro, intitulé le saisi du pouvoir, consistait à faire une chorographie gracieuse ainsi que plusieurs acrobaties à l’aide d’une barre verticale.  Il en suivit une présentation de plusieurs partenaires de cet évènement et une vidéo introduisant au public le Cégep en spectacle. Ensuite, nous avons assisté à la performance au chant de Mégane Routhier. Elle a interprété les chansons « La mouche » et « Ma chambre ». Elle avait choisies ces deux œuvres à cause du message qu’elle transmettait. Elle a fait une bonne performance, mais la soirée était encore jeune. Après, le groupe de musique Édition spéciale a pris le contrôle de la scène. Ce groupe composé d’Étienne Archambault, d’Alexia Demers et de Maxim Lavigueur-Matteau a interprété deux chansons écrites par la chanteuse d’Édition spéciale qui porte le nom de « Le cœur à l’envers » et « Désir ». Les paroles de leurs chansons étaient inspirantes et l’interprétation était merveilleuse. Le numéro suivant était un numéro d’humour interprété par le duo de Félix Lussier et Jasmin Martin. Le scénario était simple, mais leurs blagues étaient hilarantes. Les deux étudiants se trouvaient dans une soirée poésie où ils racontaient certaines de leur composition au public afin de terminer d’une façon assez frappante. La foule riait aux éclats à plusieurs de leurs poèmes. Même que certains des poèmes ont été mentionnés dans des numéros plus tard dans la soirée. Ils ont été suivis par le groupe de musique du nom de Groupe nation qui a interprété la chanson « De tout mon être ». Ce groupe qui est composé de Jhon Eliseo Carvajal Parra, Jenney Flores-Zapata, Oliva-Cordonero Jorge , Adriana Moreira Zapata, Jacty Milena Saenz Rosales, Julian Andres Saenz Rosales et David Santiago Zapata a choisi cette chanson en l’honneur du magnifique accueil offert aux immigrants arrivé Canada, peu importe leur nation d’origine. La musique était entrainante et la combinaison de tous leurs instruments était magique. La prochaine participante du nom de Maude Zulauff a interprété « Le blues du bizness » et «  Mauvais caractère » au chant ainsi que à la guitare. Sa deuxième chanson avait été proposée par la mère de la jeune étudiante puisqu’elle représentait bien sa personnalité. La combinaison de la voix de la chanteuse et de sa guitare était magique. Le septième participant du nom de Marc-Olivier Chicoine a ensuite pris place sur la scène. Son numéro d’humour du nom de « Drôle à temps partiel » consistait à raconter plusieurs blagues et situations drôles en lien avec les gens de son entourage tels que sa blonde et sa grand-mère. Le public a bien ri et l’humoriste avait l’air de bien s’amuser sur la scène. Dans le numéro suivant, Claudie Létourneau a pris le contrôle de la scène. Elle ébloui le public avec son interprétation au  chant de « L’écrivain » et « À l’abri », dont l’une de ces œuvres a été composé par la jeune étudiante. Ses paroles étaient inspirantes et entrainantes. « Moi, j’ai interprété l’une de mes compositions et à la fin, le public me renvoyait les paroles de ma propre chanson. C’était vraiment touchant. », affirme-t-elle. Sa performance était magnifique. Enfin, la dernière participante de l’évènement, Florence Denis, a choisi d’interpréter deux chansons qu’elle a composées elle-même: « Le train éternel » et « Moins de vingt ans », accompagnées de sa voix ainsi que de son piano. Sa performance était sublime et entrainante. « Je pense que le monde était attentif, captivé et je pense qu’ils ont passé une belle soirée. Alors, c’est tant mieux. Ça fait du bien d’avoir un public qui écoute. », affirme-t-elle. Juste avant la fin, nous avons eu un aparté de 10 minutes ainsi qu’une prestation de la chanteuse AMÉ qui avait participé par le passé au Cégep en spectacle à Drummondville et qui a l’intention de sortir un nouvel album très prochainement. Elle a interprété quelques musiques d’un genre nouveau que la chanteuse appelle « Électropop ». Cette composition était spéciale, mais elle était d'une grande originalité, d’un rythme entrainant ainsi que magnifiquement bien interprétée.  AMÉ avait une énergie hors du commun. Pour finir, les juges ont annoncé les trois vainqueurs du concours. La foule était tendue et impatiente de connaître les heureux gagnants. L’auteure-compositrice-interprète Florence Denis est arrivée en première position, suivie de près par Claudie Létourneau, puis par l’humoriste Marc-Olivier Chicoine, sur la dernière marche du podium.

 

L’évènement était bien organisé. Entre chaque numéro, deux étudiantes, Marjorie Bernatchez et Chloé Pronovost, animaient l’évènement en effectuant un numéro d’humour basé sur la meilleure façon de devenir un artiste célèbre. Le public riait aux éclats à chacun des scénarios amenés par ces deux animatrices. Lors des pauses entre chaque participant, on présentait des vidéos faits par des artistes ayant participé au Cégep en spectacle par le passé tels que Vincent Vallières. Ces vidéos consistaient à encourager les participant.e.s et raconter leurs propres expériences dans ce concours prestigieux. Leur discours était intéressant et le public, attentif à ce que les artistes avaient à raconter. De plus, l’équipe technique était organisée et efficace. Nous les avons vus à plusieurs reprises se dépêcher pour transporter certains instruments sur la scène, de l’eau à des artistes assoiffés et mettre un éclairage mettant en valeur la performance des participants. Nous remercions tous ceux et celles qui ont permis à la réalisation et à l’animation de cet évènement.

 

Bref, nous avons assisté à de magnifiques performances durant le Cégep en spectacle. Que ce soit par le chant, l’humour ou les arts du cirque, nous avons tous ébloui par leur originalité, leur talent et leur présence sur scène de nos 9 participants. Ils n’ont peut-être pas tous remporté la victoire, mais nous sommes certains qu’ils ont eu une magnifique expérience qui les a aidés à grandir autant dans leur talent que dans leur compétence sur la scène. Cégep en spectacle est un évènement important et il doit être conservé aussi longtemps que possible. « Ça donne des activités pour les étudiants du Cégep qui aimeraient faire voir leur talent artistique. Ça fait une belle plateforme aussi pour montrer de quoi on est capable pis faire autre chose que juste étudié, » affirme Florence Denis. « C’est vraiment important parce que ça forme les artistes de demain. », témoigne Claudie Létourneau. Pour finir, nous vous laissons, chers lecteurs, sur quelques paroles inspirantes des deux gagnantes de Cégep en spectacle : « Donnez-vous le go! » (Claudie Létourneau), et « Merci d’encourager la culture! C’est important d’être une jeunesse allumée! » (Florence Denis).

Nous félicitons Florence Denis pour sa première place sur le podium et nous lui souhaitons bonne chance pour la finale régionale.

 

 

 

 

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
4 + 7 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.