Mewtwo est un existentialiste

Auteur: 
Pierre-Luc Pépin

Vous vous posez probablement la question : pourquoi est-ce qu’il fait un lien entre un courant philosophique et Pokémon? En fait, malgré leur apparence enfantine, les séries qui ont comme public les enfants peuvent parfois être plus développées qu’elle n’y paraissent.

Pour les gens qui n’en n’ont rien à faire de la philosophie, voici une brève description de l’existentialisme. L’existentialisme est un courant philosophique qui est apparu en France après la 2e guerre mondiale, certains concepts fondamentaux datant d’avant, mais le terme existentialisme apparaît à cette époque. Les figures dominantes de ce mouvement sont Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Albert Camus et Maurice Merleau-Ponty. Une multitude de concepts ont été développés dans ce courant comme la question de l’absurde chez Camus, la liberté radicale chez Sartre et la construction des individualités chez Beauvoir. Ceci n’est pas une dissertation, alors, pour résumer un courant qui est beaucoup trop complexe pour être condensé en une phrase, l’existentialisme c’est l’auto-détermination d’un individu face à l’absurdité de l’existence.

Pour ceux qui n’auraient aucune idée de qui est Mewtwo, voici son origine méta-média et son histoire dans la série animée Pokémon. Pour faire court sur la création de Mewtwo, il s’agit d’un Pokémon unique dans la première génération qui peut être seulement obtenu après avoir complété le jeu. Il porte l’appellation légendaire parce qu’il est unique dans son instance de jeu, c’est-à-dire que, sur la cartouche, il est unique, contrairement à quand vous êtes connecté avec d’autres joueurs. Il a des statistiques généralement meilleures que la moyenne. Dans les premières générations, les Pokémons avaient des statistiques fixes qui évoluait avec leur niveau de compétence.

Mewtwo a été et est encore représenté dans la série de jeu Pokémon, la série animée et certains films. L’itération qui nous intéresse est celle de la première saison animée de Pokémon (1997), le film Mewtwo contre-attaque (1998) et le retour de Mewtwo (2000).  Canoniquement, il s’agit du même individu/Pokémon.

Quelle est son histoire? Mewtwo est issu d’une expérience génétique. En fait, il est le clone de Mew (Les plus rusés auront remarqué que son nom indiquait qu’il était une copie) et il a des pouvoirs psychiques incommensurables (Dans l’univers Pokémon il y a plusieurs choses qui sont incommensurables). Il est donc créé en laboratoire. Il se réveille et les scientifiques qui l’ont créé lui annoncent qui est le résultat d’une expérience et qu’il est leur possession. Il entre dans une rage et détruit l’île où il a été créé. Par la suite, un baron du crime, Giovanni de la Team Roket, lui offre d’être un partenaire et l’aider à développer ses pouvoirs. Mewtwo se rend compte qu’il a été manipulé. Il brise ses chaînes et retourne sur son île d’origine pour construire une forteresse ou les clones vont pouvoir vivre leur vie. C’est ce qui se produit ensuite qui est intéressant. Il espionne les dresseurs Pokémon (En gros ce sont des humains qui ont des équipes de maximum 6 Pokémons) pour trouver les plus aptes pour pouvoir les défier. Il envoie une invitation aux meilleur(es). Pas de bol, il y une tempête qui fait rage et personne ne peut se rendre sur l’île. En fait, la tempête est créée artificiellement par Mewtwo pour tester les dresseurs. Un groupe réussit à se rendre sur l’île. Les dresseurs sur place affrontent, avec leurs pokémons naturels, les clone de Mewtwo. Les dresseurs perdent, Mew apparaît (Deus ex Machina) et une bataille entre les pokémons naturels et leurs clones fait rage. Finalement, la bataille se termine lors d’un sacrifice d’un des dresseurs et Mewtwo vient à la réalisation que cette bataille n’est pas utile et je le cite : « Je vois maintenant que les circonstances entourant la naissance d’un individu n’est pas importante. C’est ce que vous faites du don de la vie qui détermine ce que vous êtes »

À partir de là, nous pouvons faire le lien entre l’existentialisme et Mewtwo. Avec ces deux phrases, Mewtwo résume l’existentialisme. En fait, toute sa démarche pour trouver un sens à sa vie découle de l’absurdité de son existence. Il a été créé pour servir les humains. Une fois libéré de ses chaînes, il cherche un sens à sa vie en essayant de prouver sa supériorité par rapport à l’individu de naissance naturelle. Il se rend finalement compte que l’origine de quelqu’un ne détermine pas nécessairement sa finalité, ce qui entre en accord avec le concept de liberté radicale et d’auto-détermination.

Et oui, ce lien est fait à partir de deux lignes de texte d’un film. Il faut aussi spécifier que généralement les propos que nous portons, de façon sincère, révèle beaucoup sur nos croyances et notre système de pensées.

 

Capitaine Licence, notre héros à tous, nous rappelle que cette fabuleuse image provient du site suivant: https://imgur.com/gallery/SzSK6WG

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
5 + 13 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.