Devenir photographe : défis et passion

Auteur: 
Olivia Canuel, Arts, lettres et communication

Photo Éric Lajeunesse 

Entrevue avec le photographe Éric Lajeunesse - « Si t’as vraiment envie de faire ce métier, il faut que tu y ailles, il faut que tu fonces et ça va marcher », affirme Éric Lajeunesse. Le 3 décembre dernier, j’ai eu la chance de passer trois heures dans le studio de ce photographe professionnel passionné par son métier.  Nous avons discuté du métier de photographe, de sa carrière commerciale et artistique ainsi que du statut et de l’avenir de ce métier. Pleins feux sur un métier en pleine transformation.

Faire de sa passion son métier : mission possible?

Il semblerait que oui. Au départ, c’est à travers sa passion pour l’observation d’oiseaux que ce curieux de nature a commencé à prendre des photos à l’âge de 17 ans. Mais c’est dans la chambre noire, une chambre dépourvue de toute lumière où l’on développe les pellicules argentiques à l’aide de procédés chimiques, que son grand amour pour la photographie est né. Et cet amour vit toujours après 27 ans.

Aujourd’hui, la carrière de ce curieux de nature est bien remplie : il partage son temps entre la publicité et la photo industrielle en passant par les mariages, les portraits et la photo artistique. Autrement dit, l’œil de cet artiste se tourne vers presque tous les types de sujets. Mais sa passion ne s’arrête pas là. Pour Éric, c’est surtout la maîtrise des techniques de création d’une image, ses composantes, qui le passionne. Pour lui, la photographie ne s’arrête pas qu’à une image, c’est aussi un moyen de s’exprimer : « C’est important pour un artiste d’être proche de ses émotions. Dans ma démarche personnelle, c’est ce qui me donne une signature artistique. On peut lire mes émotions à travers mes photos », explique-t-il. D’ailleurs, à ce jour, il compte plusieurs expositions, dont une qui a eu lieu à Paris.

Un avenir pour le métier de photographe?

À l’ère du numérique et de l’instantané, il est très difficile de garantir un avenir à ce métier. « C’est un métier très délaissé, parce que tout le monde peut se dire photographe grâce aux réseaux sociaux comme Instagram, aux téléphones intelligents et aux tutoriels gratuits sur Youtube », affirme Éric, ce qui discrédite et déshonore cette profession autrefois très noble. Ainsi, il croit que, à l’avenir, il ne sera plus possible d’être exclusivement photographe. Il faudra combiner la photo avec d’autres disciplines, comme le métier caméraman, ou, du moins il faudra s’entourer d’une équipe ou chaque individu est expert en sa propre discipline.

Le professionnalisme : un incontournable

Le métier de photographe n’est pas toujours aussi facile qu’il ne le paraît. Il possède son lot de défis. C’est un métier dans lequel il y a une très grande compétition, entre autres lorsque vient le moment de faire son nom. « Pourquoi un client devrait te choisir toi au lieu d’un autre photographe? », demande Éric.

La recette qui a fait son succès : « être disponible en tout temps, toujours remplir le mandat qu’on nous donne pour un projet, bien comprendre son métier pour pouvoir bien livrer la marchandise, bien maîtriser ses outils de travail et apprendre à bien les exploiter, et, surtout, s’adapter aux éléments qu’on ne contrôle pas ». Ce sont là des éléments très importants quand vient le temps de faire son nom en tant qu’artiste et travailleur autonome.

Mais la photographie n’est pas qu’un combat perpétuel. « Grâce à mon métier, j’ai rencontré des gens intéressants et passionnants, j’ai voyagé et je me suis rendu dans des endroits que je n’aurais jamais visités autrement. Mon métier me fait vivre des expériences inoubliables. » La photo comme moteur de rencontres et de découvertes. On adore!

À l’ère du numérique, le métier de photographe est un métier de tous les défis et de tous les possibles. Statut précaire, compétition féroce, multidisciplinarité, mais aussi, et surtout, expression artistique, passion, plaisir, rencontres et découvertes seront le lot du quotidien de ceux et celles qui adopteront ce métier. Alors, jeunes photographes, avez-vous le goût du risque et du bonheur?

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
7 + 3 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.