ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 13 SEPTEMBRE 2017

Auteur: 
Frédéric Mathieu et Sachel Cardi-Bissonnette

Mercredi le 13 septembre, le Cégep a connu sa première assemblée générale de l’année scolaire. Cette assemblée a permis d’élire des représentants aux différents postes à combler pour s’assurer du bon déroulement de l’année ainsi que la reconnaissance de la plupart des comités et associations de programme.

 

Les élections

 

Après les procédures formelles de début d’assemblée, l’AÉCS (Association des Étudiant.es du Cégep de Sherbrooke) a présenté à ses membres son rôle et les services dont les étudiants peuvent bénéficier. En plus de défendre les droits des étudiant.es, l’AÉCS offre du financement ou du soutien pour divers projets rattachés à la communauté étudiante. Une fois la présentation terminée, les élections pour les différents postes ont commencé. À la suite d’une série de présentations où les candidats tentaient de convaincre l’assemblée qu’ils faisaient les meilleurs muffins, les résultats sont les suivants :

 

-Jonathan Savard à la coordination

-Emma Murrin au secrétariat;

-Sylvie Roy à la trésorerie;

-Audrey Laventure pour le poste de responsable à l’information;

-Jean-Michel Baribeault et Sean Smith aux affaires internes;

-Alexandra C. Schmidt et Lara Mouillet aux affaires externes;

-Lya Giguère aux affaires pédagogiques (Cette info est très intéressante, car si vous avez un litige avec un.e enseignant.e, que vous vous sentez lésé et que vous n’arrivez pas à trouver un accord à l’amiable, vous pouvez aller la voir, elle va vous servir de médiatrice);

-Shany Ménard pour le poste de représentant au conseil d’administration, côté préuniversitaire;

-Pierre-Luc Pépin pour le poste de représentant à la commission des études, côté techniques;

-Émilie Pomerleau pour le poste de représentante au conseil d’administration de la fondation du Cégep.

 

Félicitation à tous!

 

Comités étudiants

 

Une fois tout ce beau monde élu, le présidium a présenté tous les comités et toutes les associations de programme ayant déposé une demande de reconnaissance conforme dans les délais pour l’assemblée générale. Heureusement pour eux, tous ont pu être reconnus sans anicroche, dont le comité journal qui vous permet de lire ce merveilleux article. Pour les autres, il sera toujours possible de faire une demande qui sera présentée à la prochaine assemblée.

 

Mentionnons notamment un nouvel arrivant dans le paysage exotique cégépien, le comité Expression Libre, dont voici la page Facebook : https://www.facebook.com/expressionlibre.cs/

 

Ce comité organise des rencontres bien pourvues en nourriture gratuite où les participants-es pourront débattre d’un sujet fondamentalement important convenu à l’avance. La première rencontre, par exemple, portait sur la liberté d’expression, ses limites, et la définition actuelle de la gauche politique et de la droite politique. Bouffe gratuite et duels philosophiques musclés, ne manquez pas ça!

 

Mentionnons également le comité indépendantiste, qui après une tentative infructueuse l’année dernière de se faire reconnaître, est désormais reconnu par l’AÉCS.

 

Par la suite, l’AÉCS a présenté son plan d’action pour l’année. Cette année, l’association étudiante compte offrir son support à la cause des parents-étudiants, la campagne contre les violences sexuelles Ni viande, ni objet, la cause de la rémunération de tous les stages, une application plus importante du compost au Cégep ainsi qu’une campagne de sensibilisation sur l’environnement.

 

Controverses!

 

Pour qu’une Assemblée Générale soit reconnue comme valide, au moins 3% des membres de l’AÉCS (soit 3% de la population étudiante du cégep de Sherbrooke) doivent être présents-es et inscrits-es. Le minimum de participants requis est le quorum. Le début de l’Assemblée a dû être légèrement repoussé le temps de rassembler ledit quorum, devant le nombre insuffisant de membres présents.

 

Les membres ont également voté pour que l’AÉCS fasse pression dans le but de dissoudre l’ASSÉ, le rassemblement de toutes les associations étudiantes québécoises. Cette organisation, à laquelle l’AÉCS verse d’assez conséquentes sommes comme toutes les autres organisations membres, semble, selon les dire de plusieurs étudiants, avoir failli plus d’une fois à sa tâche, notamment lors des rassemblements et grèves étudiantes de 2012, 2016 et 2017. De plus, l’organisation ne déclarerait pas ses dépenses aux associations étudiantes, ce qui rend difficile le retracement de leurs dépenses.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez toujours visiter le site de l’AÉCS à http://aecs.info/, ou alors les visiter dans leur local au cégep de Sherbrooke, qui se situe juste à côté de l’Artishow.

 

 

 Capitaine License, notre héros à tous, nous rappelle que l'image du cégep provient du site officiel du cégep de Sherbrooke, à http://cegepsherbrooke.qc.ca/fr/nouvelles/le-cegep-de-sherbrooke-certifi...

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 + 0 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.