LES TABOUS - La Foi

Auteur: 
Mélina Raymond - Arts, lettres et communication

La foi. L’un des mots les plus courts du dictionnaire. Trois petites lettres dont le sens profond ébranle notre société québécoise à un point tel qu’elle le bannit de son vocabulaire quotidien. À bien y penser, il est difficile de départager ce qui est, du mot ou de sa signification, le plus craint…

À priori, cette méfiance semble démarrer vers les années 1960, c’est-à-dire à partir de la Révolution tranquille. La population, désireuse de s’affranchir de la domination de l’Église catholique, entreprend des pressions pour laïciser la société en général, en bannissant les membres du clergé des écoles, des hôpitaux… De la vie quotidienne en général.  

Pour une partie de la population québécoise, tout ce qui se rattache de près ou de loin à l’Église catholique évoque les souvenirs de ces quelques centaines d’années de contraintes et d’ignorance imposées par cette dernière. Les gens n’aimant pas se faire remettre sous le nez leurs moments de disgrâce, ces événements ont contribué à forger cette aversion que possède notre communauté depuis lors.

Cela dit, que signifie vraiment le mot « foi »? Est-il uniquement lié à un enjeu de nature religieuse?

De toute évidence, la foi a d’abord un aspect religieux. Les croyants placent toute leur confiance, toute leur capacité à croire en temps qu’êtres humains, en une entité divine qui gouverne le monde et les hommes. Bien que certains Québécois flairent l’arnaque dès que ce mot est prononcé, il possède aussi plusieurs autres significations non négligeables.

Sur la foi peut se reposer l’engagement qu’un individu prend pour être fidèle à une promesse, par exemple le mariage, ou bien un contrat quelconque. De plus, l’expression « avoir la foi », signifie autant « posséder une croyance irréfutable en une entité divine supérieure » que « avoir un espoir inébranlable envers une personne/projet/vie en général et/ou avoir confiance en ce que réserve l’avenir ».

Ainsi donc, qui peut avoir la foi? Quelques individus et groupes religieux de notre société?

Dans l’ensemble, nous avons tous la foi. La signification et l’importance que ce mot possède pour chaque individu est différent, par contre, malgré les nombreuses différences religieuses et ethniques, le sens profond demeure semblable. Il s’agit de la capacité que possède chaque être humain de croire, d’espérer. Peu importe en quoi.

 

Le fait est que la capacité à croire est l’une des choses qui font de nous des êtres humains. Tout bien considéré, affirmer haut et fort « je n’ai pas la foi », en exagérant un peu, pourrait revenir à renier ce que des centaines d’années d’évolution ont créer chez l’homme; l’habileté de voir grand et d’élargir sans cesse de nouveaux horizons. 

 

 

Crédits photo: Mélina Raymond

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
11 + 8 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.