Horoscope de la semaine du 13 février 2017

Bélier: 
(21 mars –19 avril)

Vous appréciez fortement les égoportraits et le multiculturalisme pancanadien, mais l’on vous juge tout de même depuis votre investiture. Vous ressentez même de l’incertitude quant à votre projet de loi sur la réforme électorale, et vous pensez qu’un tel changement apporterait «la discorde et l’instabilité». N’ayez cure des incertitudes de l’élite, faites honneur à votre signe, foncez! Après tout, la proportion a bien meilleur goût!

Taureau: 
(20 avril – 20 mai)

Vous êtes un fan tout particulier d’Another Brick in the Wall de Pink Floyd, ou du moins c’est ce que vous présentez comme image par peur de rejet. Vos amis.es ne comprennent pas votre plein potentiel et refusent obstinément de bannir les musulmans de votre groupe Facebook. Malgré tout, vous ne désespérez pas et créerez un système d’immigration si imperméable que TrojanTM vous en achètera le brevet à prix fort. En cas d’échec, vous pourrez toujours vous prendre un chaton.   

 

(Capitaine License, notre héros à tous, nous rappelle que cette photo est de Matt Johnson, à https://www.flickr.com/photos/cornstalker/ )

Gémeaux: 
(21 mai - 21 juin)

L’ingratitude de votre entourage vous laisse perplexe : vous les avez sauvé de la ruine économique, et lorsque vous réclamez la moindre reconnaissance, scandale! Heureusement, Vénus, Saturne et 32 % des Québécois se sont alignés à votre idéologie si l’on en croit le récent sondage Léger diffusé le 23 janvier 2017, contre 29 % pour votre pire ennemi (appelons-le Paul Quessadilla, vous savez de qui je parle). La population n’est donc pas si austère envers vous que ce que vous croyez.  

 

(Capitaine License, notre héros à tous, nous rappelle que cette photo est de Canada 2020, à https://www.flickr.com/photos/canada2020/ )

Cancer: 
(22 juin – 22 juillet)

Vous vous attendiez probablement à ce que l’image symbolisant le «cancer» soit le logo d’une multinationale néfaste ou alors le visage d’un politicien généralement considéré comme cancéreux pour le Québec. Blague classique. Au lieu de cela, l’image de votre signe est un groupe de cornichons. «Mais quel est la symbolique derrière cette audacieuse plaisanterie?» vous demandez-vous. Peut-être est-ce une représentation de l’individualisme à travers la multitude humaine internationale. Malheureusement, le seul membre du journal ayant réussi et assimilé ses cours d’histoire de l’art a coupé son oreille droite pour la présenter à une prostituée et est présentement non disponible.

Lion: 
(23 juillet – 22 août)

Voici un chaton. Maintenant que j’ai votre attention, parlons de féminisme. Connaissez-vous des personnes qui s’affichent ouvertement comme antiféministes? Plusieurs antiféministes ne comprennent pas exactement le sens du mot «féminisme». Cette idéologie considère les femmes (et toutes les identités, par extension) égales aux hommes. Tout simplement, c’est le refus de discriminer une personne en se basant sur son genre ou son identité. Cela n’a rien à voir avec la «suprématie féminine», soit la croyance selon laquelle les femmes sont supérieures aux hommes, une idéologie marginale et absente de la scène publique au Québec, et surtout présente dans certaines communautés  Internet BDSM.

Vierge: 
(23 août - 22 septembre)

Vous sentez parfois que les gens autour de vous ne sont pas totalement à votre écoute. De plus, vous aimeriez également plus vous impliquer dans la vie de vos amis, et vous sentez que ce que vous faites n’est pas suffisant. Est-ce que vous vous identifiez à ce que je viens de dire? Si oui, c’est parce que je viens de répéter des platitudes générales qui s’appliquent à, à peu près, toute la population humaine de cette Terre. Les généralités sont la raison pour laquelle les horoscopes et les voyants.es sont toujours populaires dans notre société de l’information : il suffit de déclarer une généralité (comme par exemple : «je n’aime pas le politiquement correct »), et tous ceux qui appuient cette affirmation, même si elle va de soi pour tout le monde, s’identifieront à l’orateur/l’oratrice. Concept utile en politique, par exemple. (Voir Taureau)

Balance: 
(23 septembre - 23 octobre)

Vénus est en beau joualvère. Elle n’a pas le temps de prédire votre avenir. Elle est occupée. Vous pouvez laisser un message après le «bip» sonore, elle vous rappellera dès que possible, merci. Non mais, sans blague. Quoi, c’est une femme, donc elle va vous prédire votre avenir quand vous voulez, selon vos disponibilités? C’est sexiste, ça, voilà, je l’ai dit. Quoique Vénus est d’abord et avant tout un corps céleste, et non pas une femme. C’est donc célestiste. Ouais. #lescélestistespuent

Scorpion: 
(24 octobre - 21 novembre)

Bon, pour ceux qui ne l’ont pas compris, le scorpion est aussi une arme de siège utilisée entre autres par l’armée romaine. Passons maintenant à votre avenir! Vous allez rencontrer l’amour de votre vie dans 56 jours. Il (oui, il, taisez-vous et continuez de lire, peu importe votre orientation) vous séduira au premier coup d’œil. Il vous valorisera constamment et vous promettra un futur radieux. Vous n’aurez jamais peur de parler d’égalité avec lui. Dans vos moments de colère, il vous encouragera à vous affirmer vous et votre classe sociale. Car il s’agit bien du Manifeste du Parti Communiste de Karl Marx. *Badum tchi*

Sagittaire: 
(22 novembre - 21 décembre)

Un.e de vos ami.es s’est blessé en marchant du côté de la Turquie. Étant du genre à toujours vous remettre en question, vous vous demandez s’il est sage d’intervenir en faveur de votre ami contre l’agresseur. D’un côté, vous possédez des armes nucléaires, bien sûr. Mais de l’autre, il y a ce groupe de bas personnages qui vous menacent constamment d’un embargo commercial et de sanctions commerciales à chacun de vos gestes. Peut-être la solution serait d’installer un pantin loyal à la tête de ces antagonistes?

Capricorne: 
(22 décembre - 19 janvier)

Vous avez bien de la misère à trouver le cadeau de choix pour votre meilleur ami. Vous songez à lui donner une vielle recette de votre famille, mais le choix est risqué : vos cadeaux n’ont pas fait l’unanimité lors des fêtes de 1980 et de 1995. Vous pourriez innover et accommoder raisonnablement votre programme? Pour vous rassurer, dites-vous que vous ne pouvez pas faire pire que vos amis Philippe et François.

 

 

Capitaine License, notre héros à tous, nous rappelle que cette photo provient de Montréal métropole culturelle, à https://www.flickr.com/photos/mtlmetropoleculturelle/)

 

Verseau: 
<p>(20 janvier - 18 février)</p><p class="MsoNormal" style="text-align: justify; text-indent: 0cm;">&nbsp;</p>

 

Notre budget en textes originaux est dépassé. Les verseaux ont donc droit à notre fameuse réserve de jeu de mot poches de Game of Thrones!!! *spoilers*

-Que dit Cercei quand elle va au McDonald’s? «C’est ça que Jaime!»

-Comment t’appelles une planche à neige ignorante? Une Jon Snowboard!

-Pourquoi Ned Stark pelte son entrée en septembre? Parce que l’hiver s’en vient!

-Pourquoi Ned Stark n’aime pas les blondes? Parce qu’elles lui font perdre la tête!

-Pourquoi Rickon Stark ne se perd jamais? Parce qu’il suit les flèches!

-Pourquoi Catelyn lit-elle très bien? Parce que son père lui répétait «Catelyn tu lis!»

-Que s’exclame Daenerys Targaryen lorsqu’elle se fait mal? «Yunkaïe!» 

-Qu’a dit Varys lorsqu’il s’est échappé de King’s Landing? «Tyrion-nous d’ici!»

-Ta mère est tellement grosse que les Boltons n'ont pas réussi à l'écorcher! 

-Qu'a répondu Cercei à Tyrion lorsque celui-ci lui a parlé de sa stratégie pour défendre King's Landing de Stannis? «Tu as le feu vert!»

 

*La rédaction tient à dire qu’elle est tellement désolée*

Poissons: 
(19 février - 20 mars)

SEXE! Vous voyez ce qui vient de se passer? Votre œil, à la lecture du mot «sexe», a tout de suite été attiré par le reste du texte. Ce principe, très utilisé en journalisme, est celui du sensationnalisme. En quelques mots : le sexe, le sang et le sport vendent. Certes pas chez tout le monde, mais au moins un de ces trois sujets, qu’un article sérieux y soit rattaché ou non, attirera l’attention, et donc l’intérêt, de la majorité de la population. Ainsi, ce paragraphe est bordé d’une petite pieuvre, organisme exotique susceptible d’attirer les regards, et commence par le mot sexe, qui plus est en gras. C’est pour cela que plusieurs grands journaux consacrent la une à des évènements sportifs ou à des scandales sexuels ou sentimentaux : ces potins vendent bien, malgré leur insignifiance face à des sujets comme la crise syrienne ou les élections. Quoi? J'étais supposé...mais comment Diable voulez-vous que je vous lise votre avenir, moi, allez lire un horoscope!

Auteur: Sachel Cardi-Bissonnette, étudiant en Arts, lettres et communication

No comments yet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Gmap

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
5 + 6 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.